dialogue diagonale


dans les villes lassent les missionnaires,
jeux limités  de l’étendue et de la verticale
mais pas la magie qui sur les chemins de ronde,
va du mouvement du fou sur l’échiquier
à la dispersion du lierre rouge-tache d’encre

les chers charmes des marches d’escher
qu’on survole en rêve en les dégringolant
pour mieux s’envoler…

flare

marées d’équinoxe
les lunes de tuxedo
solve, coagula, rêve

résister à la nuit
je n’ai jamais bien su comment

la lune en croissant florissant
au bout d’une chaîne
kusari-gama – le puits et le pendule
tic, tac

voudrais-tu dans cette vie, ou dans une autre
je pourrais t’offrir
le kama-soutra d’un feu
poétique et sombre

Lire la suite

fêlure & fissures

les fissures,
des pierres-paysage
un silence d’encres anciennes

et comme il y a des pierres-paysage
agates, paésines et bétons
peut-être il y a des pierres-visages
oh ce pourrait être des blessures
des vulves comme des cicatrices
bouche d’or ne donne que ténèbre

mais l’immobilité
est celle d’un sourire impassible de bouddha
le silence qu’opposeraient les murs
si l’on voulait leur parler

longtemps, j’ai espéré
trouver des mots attrape-rêves
pour retenir la muse
Lire la suite